Êtes-vous un mouton ?

Êtes-vous un mouton ? Êtes-vous du même côté que la majorité ? Si vous agissez de la même façon que la majorité, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est que vous êtes du mauvais côté. La bonne, c’est que vous pouvez changer de côté et rejoindre la minorité.

Vous savez, cette fameuse minorité, celle qui a toujours de la chance et où on retrouve tous les riches. Est ce que ça vous plairait d’en faire partie ? Aujourd’hui, je vous explique comment faire pour rejoindre la minorité qui réussit.

La légende raconte que pour rejoindre cette minorité, il n’y a qu’une seule façon : y être né(e). Heureusement, c’est n’importe quoi.

Avant de vous offrir 3 clés qui permettent de rejoindre la minorité, je tiens à vous expliquer pourquoi il est mauvais de se situer du côté de la majorité et pourquoi vous devez changer de côté. Pour ce faire, il y a deux questions que vous devez vous poser.

– Est ce que la majorité réussit ?

– Est ce que je veux les mêmes résultats que la majorité ?

Réponses ? Non et non.

La majorité ne réussit pas, voilà pourquoi il est mauvais de se trouver du même côté qu’elle.

Vous ne voulez pas les mêmes résultats que la majorité, voilà pourquoi vous devez changer de côté.

Alors, comment faire pour rejoindre la minorité ? Voici 3 clés qui le permettent :

 

  • 1. Ne pas faire comme les autres. 

Vous voulez des résultats différents de la majorité ? Ne faites pas la même chose que la majorité. C’est aussi simple que ça. Pour garder ça à l’esprit, retenez cette citation d’Albert Einstein :

Insanity is doing the same thing over and over again, expecting different results. (La folie, c’est faire la même chose encore et encore, en espérant des résultats différents.)

Donc, si vous faites la même chose que la majorité et que vous espérez des résultats différents, vous êtes fous. Désolé de vous l’apprendre 😉 A l’inverse, si vous voulez les mêmes résultats que la minorité, faites la même chose que la minorité.

 

  • 2. Faire ce que la majorité ne veut pas faire

Comme je vous l’ai dit plus haut, vous devez faire la même chose que la minorité pour en faire partie. Et ça, ça implique de faire ce que la majorité ne veut pas faire. A chaque fois que vous prenez une décision, demandez vous si la majorité ferait pareil. Si c’est le cas, faites l’inverse.

Il y a une citation de Mark Twain qui m’inspire beaucoup et qui peut vous aider :

Whenever you find yourself on the side of the majority, it’s time to pause and reflect. (Quand vous vous trouvez du côté de la majorité, il est temps de s’arrêter et de faire l’inverse.) 

 

  • 3. Laisser libre cours à son imagination. 

Si je vous demande 8 divisé par 2, vous me répondez ? 4. C’est ce que la majorité répondrait, et ce n’est pas faux, je vous rassure. Mais est ce que vous voyez les 2 autres solutions ? 8 divisé par 2, c’est égal à 4, mais aussi à 0 (coupé horizontalement) et à 3 (coupé verticalement).

Alors là vous vous demandez sûrement c’est quoi le rapport avec la minorité ?

Et bien voyez 8 comme un problème, et 4, 0 et 3 comme des solutions.
Face à un problème, la majorité des gens ne voient qu’une seule solution, tandis que la minorité en voit beaucoup plus ! Et c’est pour ça qu’elle réussit, parce qu’elle choisit toujours la meilleure solution !

La majorité n’obtient pas les meilleurs résultats et ne réussit pas parce qu’elle ne voit qu’une seule solution, qui en général n’est pas la meilleure ! Parfois, elle ne voit même pas de solution !

Tout le contraire pour la minorité qui réussit, car face à un problème, elle est capable de voir plusieurs solutions et de choisir la meilleure. C’est pour ça qu’elle réussit, et c’est pour ça que vous devez laisser libre cours à votre imagination, afin de voir toutes les solutions possibles et de choisir la meilleure.

 

Dans l’article précédent, qui était dédié aux peurs, je vous ai dit quel était le fonctionnement derrière la peur, je vous ai expliqué ce qui se passe dans notre tête quand on a peur. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque que l’on comprend comment une chose fonctionne, cette chose ne pose plus aucun problème. Dans le cas de la peur, quand vous comprenez comment votre cerveau fonctionne et pourquoi vous avez peur, cette dernière a tendance à s’atténuer. Quel est le rapport avec cet article ? Et bien tout simplement parce que ne pas agir comme la majorité, ça fait peur. Je n’ai jamais dit que c’était facile d’agir comme la minorité. C’est contre-instinctif de ne pas suivre la majorité, c’est difficile de nager à contre courant.

Justement, si vous souhaitez savoir pourquoi il est difficile de ne pas agir comme la majorité, si vous souhaitez comprendre le fonctionnement qu’il y a derrière et ainsi augmenter vos chances de rejoindre la minorité, entrez votre adresse e-mail juste ci-dessous pour recevoir une fiche complémentaire, dans laquelle je vous explique pourquoi c’est difficile d’agir à contre sens et comment on peut « lutter » contre ce fonctionnement ! Rappelez vous, c’est en comprenant comment les choses fonctionnent que l’on peut les surpasser. 

J’espère que cet article vous aura aider et j’attend vos feedbacks dans les commentaires !

7 comments for “Êtes-vous un mouton ?

  1. 7 avril 2015 at 22 h 01 min

    Super cet article ! Je me retrouve pas mal de fois à faire ce que les autres ne font pas, je ne sais pas si je dois prendre cela comme un signe mais j’ai en tout cas des résultats que les autres n’ont pas ! 😉

  2. 7 avril 2015 at 22 h 48 min

    Mon mot d’ordre c’est être contrarien.
    Je suis à 100/100 d’accord avec toi Tancrède.

  3. 8 avril 2015 at 0 h 05 min

    Quel excellent article avec des conseils pertinents et vraies !
    Pour réussir à atteindre ses objectifs personnels et professionnels, je pars du principe qu’il faut copier les 1% qui réussissent et non les 99% de moutons qui échoueront.
    Je me considère plus comme un loup que un mouton car j’ai confiance en mes décisions mêmes si elles sont à l’opposé de mon entourage ou de mes proches 😉

  4. 8 avril 2015 at 21 h 09 min

    Génial cet article ! Je suis d’accord à 100%. 🙂
    Je partage une citation d’Oscar Wilde qui encourage aussi à ne pas faire comme tout le monde :
     » Soyez vous-même. Tous les autres sont déjà choisis.  »
    Car évidemment, et malgré la pression sociale, il est toujours plus intéressant d’agir comme peu de gens agirait. Surtout si vous souhaitez avoir une vie que peu de gens peuvent avoir.

  5. 8 avril 2015 at 22 h 55 min

    Excellent article merci.

    Mon objectif est d’acheter un maximum d’immeubles pour loger tous ces moutons. Et ce n’est pas péjoratif, chacun fait sa vie comme il l’entend. Merci à eux et merci à toi pour cet excellent article.

  6. Vincent
    9 avril 2015 at 1 h 12 min

    Bonsoir. Excellent article, je crois que je suis dans la minorité! 🙂

  7. florent
    17 avril 2015 at 12 h 54 min

    bonjour,
    top cet article, je suis du même avis si l’on veut une vie hors du commun alors il faut penser est agir différemment .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *