Comment briser nos peurs ?

Tout le monde connaît la peur, on l’a tous déjà ressentie. La peur est ce boulet qu’on traine au bout du pied et qui nous empêche de réaliser ce qu’on a envie de faire. Aujourd’hui, je vous offre 6 clés qui permettent de briser la peur et je vous donne un exemple concret : comment j’ai vaincu ma peur de parler en public.

купить спайс в уфе 1. A quoi sert la peur ? 

A cette question, certains répondront « à rien » . Je suis d’accord avec ces gens là à 50%, car ils ne voient qu’une seule moitié de la peur, en l’occurrence celle dont on veut se débarrasser . La première chose que vous devez faire pour vous débarrasser de la peur, c’est reconnaître qu’elle peut être utile. Et oui, la peur a un côté négatif (dont on veut se débarrasser), mais aussi un côté positif !

Un exemple concret : vous êtes entrain de vous promener en forêt et vous tombez sur un psychopathe qui veut votre peau. Votre réaction ? Vous fuyez. Pourquoi ? Parce que vous avez peur. Voilà le côté как избавиться от зависимости к трамадолу positif de la peur : dans certaines situations, c’est elle qui nous permet de survivre, et elle est donc utile.
Le problème, c’est qu’on ne la ressent pas que dans ce genre de situations, et c’est là le côté  source url négatif de la peur : elle vous empêche de réaliser vos rêves, c’est donc un boulet.

Donc ce qu’on veut faire, c’est maîtriser le côté négatif pour qu’il arrête de nous tirer vers le bas (et garder le côté positif, on sait jamais quand on peut tomber sur un psychopathe).

 

закладки соли краснодар 2. Comprendre la peur

Pour vous débarrasser de la peur, vous devez comprendre ce qui se passe dans votre tête. En effet, il est beaucoup plus facile de maîtriser quelque chose quand on comprend comment ça fonctionne.

Notre cerveau est divisé en 3 parties, en résumé, il y a :

-Le cerveau reptilien : il s’agit du plus ancien, il gère nos réactions instinctives (survie).

-Le cerveau limbique : c’est là qu’on retrouve les émotions.

-Le néo-cortex : c’est le plus perfectionné, il régule les 2 autres et gère la conscience, le langage, la pensée, la réflexion, …

Alors qu’est ce qui se passe quand on a peur ?

C’est le cerveau limbique qui va jouer le rôle principal. On retrouve dans notre cerveau 2 amygdales cérébrales, qui permettent de ressentir et de percevoir les émotions, chez nous et chez les autres.

Lorsqu’on est dans une situation de danger, le cerveau limbique va s’en rendre compte, les amygdales cérébrales vont être enclenchées, une grande quantité de sang va être ramenée vers le cerveau limbique et le cerveau reptilien. C’est  see là que ça se joue. A ce moment précis, la zone de la réflexion est débranchée.

Pour reprendre l’exemple du psychopathe, quand vous tombez nez à nez avec lui, vous allez fuir sans réfléchir, vous courrez le plus vite possible sans y penser. Vous n’allez pas vous arrêter, vous demander si ça vaut la peine de salir vos chaussures ou je ne sais quoi ! Non, vous courrez sans réfléchir. Dans cette situation, le fait que la réflexion soit débranchée est une bonne chose, c’est le côté positif. Donc c’est un bon mécanisme dans ce cas là.

get link Mais ce mécanisme perd toute son utilité quand on n’est pas dans une situation de danger physique ! Et oui, c’est là que se trouve la faille : notre cerveau ne fait pas la différence entre un danger/peur physique et un danger/peur irrationnel. Il va enclencher le mécanisme décrit ci-dessus peu importe la situation de danger, qu’elle soit physique ou non.

Un exemple : Quand un patron doit prendre une grosse décision, pouvant mettre son entreprise en danger, s’il laisse ce mécanisme s’enclencher, je vous laisse imaginer les dégâts ! Comme pourrait-il prendre une bonne décision si la zone de réflexion est débranchée ? Voilà le côté négatif.

Rien que le fait de comprendre comment ça fonctionne m’aide au quotidien à vaincre mes peurs irrationnelles, je pense que ce sera aussi votre cas 🙂

 

http://www.mimparts.net/low/amfetamin-zakladkami-spb.html 3. 6 clés pour maîtriser la peur irrationnelle

http://pionierjastrzebie.com/life/gde-kupit-travku.html A) Voir les choses telles qu’elles sont

Réfléchissez à votre peur, et demandez vous : est-ce si grave que ça ?N’empirez pas vos peurs, n’empirez pas les choses, vous devez voir la situation telle qu’elle est et ne pas l’aggraver volontairement.

B) Minimiser l’importance

Parlez-en autour de vous ! Parlez de vos peurs à votre entourage et tournez les en dérisions, ça vous permettra de les minimisées ! Tourner vos peurs en dérisions et en rigoler permet de les http://krem-karamel.myjino.ru/life/tabletki-tsirrus-sostav.html décrédibilisées. Votre cerveau va ainsi se rendre compte qu’en fait, ça n’a pas de sens d’avoir cette peur.

C) Trouver des antidotes

Trouvez des solutions logiques et non émotives, vous devez être objectif par rapport à votre peur. Tâchez de vous confronté(e) à votre peur.

D) Mettre de l’ordre dans sa vie

Le désordre qu’il y a dans votre vie vous demande beaucoup d’énergie, énergie dont vous avez besoin pour vaincre votre peur. Donc mettez de l’ordre dans votre vie, réglez ce que vous devez régler : vous aurez plus de force pour surmonter votre peur.

E) Faire la paix autour de soi

Résolvez vos conflits et débarrassez vous de vos bagages émotifs. Vous devez être tranquille d’esprit pour affronter vos peurs. Pardonnez aux gens autour de vous, pardonnez vous, et il sera beaucoup plus simple de vaincre vos peurs.

F) Se rappeler de ses victoires

Souvenez vous de ce que vous avez accompli, ce que vous avez déjà fait, remémorez vous vos succès. Souvenez vous de vos succès et de la force que vous avez. Utilisez la force que vous avez, « booster » la en vous rappelant de vos succès, et affrontez vos peurs. Vous avez beaucoup plus de chance de les vaincre de cette façon.

 

source link 4) Comment j’ai vaincu ma peur de parler en public

J’ai été très timide, j’avais une très mauvaise estime de moi même, et j’étais terrorisé à l’idée de parler face à une audience. Vous devez savoir qu’aujourd’hui, c’est tout l’inverse ! J’ai beaucoup plus confiance en moi, je m’aime (et oui, j’ose le dire) et je me réjouis à l’idée de faire une présentation, un discours, face à une audience.

La peur de parler en public est appelée la glossophobie et elle touche énormément de monde, peut être que vous même, vous avez peur de parler en public.

go to site Si vous avez peur de parler en public, et que vous souhaitez être à l’aise face à une audience, entrez votre prénom et votre adresse e-mail juste ci-dessous pour recevoir la démarche que j’ai suivie pour devenir confiant face à une audience. Pour vous prouver que ce n’est pas n’importe quoi, vous recevrez également l’enregistrement vidéo d’une présentation que j’ai faite face à une centaine de personnes. 

J’espère sincèrement que cet article vous aura aider. Aviez-vous déjà des astuces pour vaincre vos peurs avant la lecture de cet article ? Partagez ça dans les commentaires !

Tancrède

9 comments for “Comment briser nos peurs ?

  1. 22 mars 2015 at 18 h 37 min

    Bonsoir Tancrède,

    Merci pour cette article. C’est vrai que la peur est un fléau pour l’action.

    Parfois, quand on a peur ,juste comme tu le dis se demander ce qu’on risque vraiment au pire peut faire disparaître une peur injustifiée

  2. 22 mars 2015 at 18 h 43 min

    Bonjour Tancrède,
    Merci pour cet article.
    En fait, le paradoxe, c’est que c’est quand on affronte ses peurs qu’on les surmonte !

  3. 22 mars 2015 at 18 h 52 min

    Intéressant comme article ! Il y a en effet 2 types de peurs (ou de stress) : l’eustress et le distress ! Le distress est celui qui nous fait paniquer dans certaines situations et qui nous handicapent et l’eustress est celui qui nous fait réagir et nous fait trouver des solutions pour « sauver notre peau » !

  4. 22 mars 2015 at 20 h 39 min

    Salut,

    J’ai effectivement appris beaucoup sur la peur et mes peurs personnelles que je vais surmonter a l’aide de tes conseils pragmatiques.
    Merci pour ton aide car cette article est TOP 😉

  5. Vincent
    23 mars 2015 at 15 h 18 min

    Bonjour et merci pour cet article plein de sens qui s’adresse à tout le monde, car tout le monde a des peurs. Et il est important d’apprendre à les surmonter.

  6. florent
    24 mars 2015 at 20 h 06 min

    un article efficace qui va en aider plus d’un merci 🙂

  7. pierre
    26 mars 2015 at 21 h 00 min

    Bonsoir et merci pour ces conseils très utiles je pense qu’il va falloir que je travaille sur ce point.

  8. 29 mars 2015 at 21 h 30 min

    Salut,
    La peur est liée à notre zone de confort. Combattre ses peurs, c’est sortir petit à petit de sa zone de confort et essayer de nouvelles choses, sans se mettre en danger. Une bonne solution pour dépasser ses peurs, c’est de se demander ce qu’il pourrait arriver de pire. Bien souvent, on ne risque pas sa vie, mais simplement le regard des autres. S’en rendre compte permet de relativiser et de se lancer.

  9. 30 mars 2015 at 16 h 00 min

    Les peurs sont vraiment personnelles et parfois très angoissantes.
    Merci pour cet article qui les démystifie en expliquant les mécanismes physiologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *